Plus de passion pour l’Europe

etats-unis-deurope

Europe : l'heure de l'union

Face aux protestations violentes à Athènes contre le programme d’austérité grec, l’Europe doit se serrer les coudes, écrit le quotidien de centre-gauche Der Tagesspiegel : « Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE ont maintenant une importante tâche commune, peut-être la plus importante depuis le début de cette alliance étonnante par laquelle le continent a laissé derrière lui l’horreur de deux guerres mondiales. Certes, en aucun cas ne doit surgir l’impression que la communauté s’écrase devant des meurtriers. Mais l’UE doit interpréter ces troubles comme une césure. A présent il faut une aide sincère. C’est quand il est question d’argent que commence l’amitié. Les crédits peuvent être encadrés par des promesses d’investissement, mais en définitive la communauté a besoin d’une attitude. Ce qui est demandé c’est du pathos, c’est le mot qui en grec signifie passion. … De nombreux citoyens n’ont jamais vraiment porté l’UE dans leur cœur. Mais maintenant, dans cette situation délicate, il s’agit de savoir comment elle se comprend : comme une zone de libre-échange opportuniste ou comme précurseur des Etats-Unis d’Europe. »

Der Tagesspiegel (Allemagne)


Les politiques d’Athènes doivent être justes

Après les violentes protestations à Athènes, les politiques grecs doivent désormais se serrer les coudes et aussi faire payer les riches, estime le journal économique Financial Times : « Il est devenu aujourd’hui très urgent que les forces politiques grecques s’entendent sur une solution. Bien que le Premier ministre Giorgos Papandreou dispose d’une majorité parlementaire, il ne doit pas y avoir d’exception pour l’opposition. … Le gouvernement doit également redoubler d’efforts afin d’expliquer aux gens où les coupes seront effectuées. Et il doit prouver que les nantis et ceux qui disposent de bonnes relations ne seront pas exceptionnellement exemptés de responsabilité, tandis que les individus normaux souffriront des mesures d’austérité. Une dégradation du niveau de vie des individus est inévitable. Mais celle-ci doit être juste et également perçue comme telle. »

Financial Times

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>