Mille et un feux culturels éclairent les terres héraultaises

Ariane Mouchkine et le théâtre du Soleil présentent leur création Une chambre en Inde au Printemps des Comédiens.

Ariane Mouchkine et le théâtre du Soleil présentent leur création Une chambre en Inde au Printemps des Comédiens.

Festivals
Après une année d’incertitude, l’orientation du conseil départemental de l’Hérault en terme de culture reprend de la couleur.

« Rien n’est jamais évident et acquis ». C’est en ces termes que Michaël Delafosse Président de la commission de l’éducation, de la culture du conseil départemental de l’Hérault (34)  a ouvert la présentation de la saison des festivals soutenus par cette institution. Propos s’inscrivant en référence aux présidentielles, auxquels ne peuvent que souscrire les acteurs culturels impliqués dans le tohu-bohu de l’an dernier autour des questions de compétences culturelles. Revenant sur l’accord convenu entre le département et la Métropole de Montpellier, Renauld Calvat, le maire de Jacou délégué à l’éducation et à la culture a souligné que le conseil départemental conservait sa compétence culturelle avec un budget dédié de 12 M d’euros en 2017. Force est de constater que l’ambition culturelle demeure dans l’Hérault au-delà du calendrier politique, ce qui constitue un véritable atout pour le territoire et son développement.

Festivals à l’aube de la floraison


D’après l’accord signé avec la Métropole qui prendra progressivement les rênes au cours de cette année (période de transition) dans le nord du Domaine d’O, le financement des festivals restera départemental. « Nous marchons sur nos deux jambes précise Renauld Calvat, avec l’EPIC (établissement public à caractère industriel et commercial) dont la vocation est de s’étendre à d’autres structures culturelles départementales produisant une offre à l’année, et le maintien des festivals. Les budgets du Printemps des Comédiens, Arabesques, et les Folies d’O sont pérennisés à travers un engagement pluriannuel ce qui permet aux directeurs artistiques de s’organiser. Les autres festivals bénéficient du financement dans le cadre du transfert de la partie nord du Domaine D’O.»

La compagnie Puéril-Péril présente Bankal dans le cadre du festival Saperlipopette les 6 et 7 mai. Photos dr

La compagnie Puéril-Péril présente Bankal dans le cadre du festival Saperlipopette les 6 et 7 mai. Photos dr

La saison débute du 6 au 24 mai avec le Festival jeune public Saperlipopette qui souffle cette année ses vingt bougies sur le thème de l’invitation au voyage. Une jolie promesse de rencontre à travers 14 spectacles présentés les 6 et 7 mai au Domaine d’O et les 20 et 21 au Domaine de Bayssan à Béziers. Du 8 au 24 mai, 7 spectacles seront en itinérance sur les routes héraultaises.

La 12e édition d’Arabesques festival dédiée aux cultures du monde arabe toutes expressions artistiques confondues ne cesse d’élargir son influence en tant que porte voix de la modernité du Maghreb, du Proche-Orient sans sous-estimer la créativité de l’astre hexagonale. Il a largement contribué à conceptualiser, diffuser et accompagner les expressions culturelles nouvelles sans se couper des racines. Du 9 au 21 mai, l’édition 2017, permettra de découvrir la nouvelle scène du monde arabe avec notamment la soirée sound system au Rockstore présentant trois ambassadeurs de musiques électronique. A suivre aussi le volet consacré  aux Dames d’Orient de l’hommage à la grande diva algérienne Warda El Djazairia à l’Opéra Comédie au récit de femmes dans la révolution égyptienne, Place Tahir, proposé par le conteur Jihas Darwiche.

La DJ palestinienne, Sama Abdulhadi, alias Skywalker invitée au festival Arabesques 2017, sera le 12 mai au Rockstore.

La DJ palestinienne, Sama Abdulhadi, alias Skywalker invitée au festival Arabesques 2017, sera le 12 mai au Rockstore.

Un nouvel hommage au théâtre au sens large du terme se profile avec l’édition du Printemps des Comédiens, 31e du nom. Dans ce programme dont les pages se tournent du 30 mai au 01 juillet comme autant de promesses captivantes, drôles et sensibles défilent les monstres sacrés d’hier, et les artistes singuliers d’aujourd’hui, Mnouchkine, Dromesko, Gorki,  Castellucci, Sade, Isabelle Huppert, Jean-Claude Carrière… Pour ne citer qu’eux. Comment ne pas trembler ? Non pas de peur, mais de bonheur.

Le Festival Folies d’O 2017, opérette et comédie musicale sous les étoiles, présente La chauve souris de Johann Strauss. Le spectacle qui est co-produit par l’Opéra national de Montpellier sera donné avec le Choeur de l’Opéra et l’Orchestre national de Montpellier les 5, 6 et 7 juillet 2017 à 21h30 à l’amphithéâtre, du Domaine d’O.

Dans le cadre du festival de Radio France le volet Jazz sera  comme de coutume accueilli dans l’amphithéâtre du domaine d’O du 17 au 27 juillet pour une série de concerts gratuits. L’affiche diversifiée de cette édition est très attractive. Le big band jazz teinté d’électro Kelin-Kelin’Orchestra qui ouvre la danse aux rythmes de l’Afrique. Sont également attendus, le batteur d’origine mexicaine Antonio Sanchez & Migration, le pianiste cubain Alfredo Rodriguez en trio, ou le saxophoniste norvégien Mette Henriette que du beau linge…

La saison des festivals se termine du 24 août au 2 septembre par les fameuses Nuits d’O associant concert & ciné qui nous conduiront à surfer entre la Hongrie, et l’Argentine car si rien n’est jamais acquis tout est toujours possible.

JMDH

Réservation : www.domaine-do-34.eu/billetterie

Source La Marseillaise 24/03/2017

Voir aussi : Rubrique Politique, Politique culturelleDernière saison d’hiver au Domaine d’O ?, Politique Locale, rubrique ThéâtresortieOuest un théâtre de toile et d’étoiles reconnu et défendu, Dossier. Théâtre en péril, fin d’un modèle à Montpellier et dans l’Hérault, SortieOuest archives, rubrique Festival, rubrique Montpellier,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>