Robert Combas pas loin du paradis

robert-combas-e28093-la-mc3a9lancolie-c3a0-ressorts-1_1

Exposition. « La Mélancolie à Ressorts », cet été au Carré Ste-Anne de Montpellier.

Le Carré Sainte-Anne ouvre les portes de son espace désacralisé à Robert Combas jusqu’au 21 septembre. Pilier de la figuration libre, Combas investit ce lieu particulier avec conscience, son goût pour le mystère le porte à l’approfondissement, un peu comme si l’artiste s’était fixé l’objectif d’inventer de nouvelles prières païennes pour avoir le privilège d’en saisir toute l’âme.

Il joue, s’inspire des effets lumineux colorés des vitraux projetés par la lumière naturelle sur l’intérieur de l’église. Associe les effets dynamiques et les formes floues et aléatoires à la scénographie de l’exposition. Pour habiter le lieu, Combas s’empare des formes et des volumes de l’édifice néogothique qu’il fait sien en le peuplant de personnages.

L’univers vivant de l’artiste transporte sa propre mythologie, les êtres humains et les animaux se constituent d’éléments et de fantasmes en circulation. A l’image de sa sculpture de femme qui se fond dans l’architecture autant qu’elle occupe avec une présence forte le cadre spatial. Coiffée d’une caravelle, elle semble explorer le temps. L’allure de ce grand personnage est à la hauteur des colonnes de marbres, ses bras détendus, presque passifs, contrastent avec l’intensité de son couvre-chef qui change de voilure.

Chez Combas, la force du corps sur lequel s’inscrivent les éléments de la vie, s’impose. Et l’oeuvre, nourrie d’enthousiasme et de désinvolture, évolue dans le temps et l’histoire.

JMDH

Au Carré Sainte-Anne jusqu’au 21 septembre.

Source : L’Hérault du Jour 14/08/14

Voir aussi : Rubrique Art, rubrique Exposition, rubrique Montpellier,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>