Eva Kleinitz succèdera à Marc Clémeur à l’Opéra national du Rhin

 L'Allemande Eva Kleinitz a été nommée directrice générale de l'Opéra national du Rhin (OnR). Karl Forster

L’Allemande Eva Kleinitz a été nommée directrice générale de l’Opéra national du Rhin (OnR).
Karl Forster

Les candidats étaient nombreux à briguer le poste occupé depuis 2009 par Marc Clémeur, directeur général de l’Opéra national du Rhin, à Strasbourg, Mulhouse et Colmar. Fort de son bilan artistique reconnu et du plébiscite public (90 % de fréquentation à Strasbourg, 86 % tous théâtres confondus), le Belge avait créé la surprise, le 11 février 2015, en annonçant son départ anticipé en septembre 2016 alors que son mandat courait jusqu’en 2018.

Marc Clémeur avait cependant accepté de reporter son départ d’un an à la demande des responsables politiques et autorités de tutelle de l’OnR, soucieux de prendre « plus de temps pour lui trouver un successeur de qualité ». C’est désormais, semble-t-il, chose faite avec la nomination d’Eva Kleinitz, qui prendra les rênes de la maison lyrique alsacienne à compter du 1er septembre 2017.

Première femme à présider depuis octobre 2013 le réseau Opera Europa qui fédère les grandes maisons d’opéras européennes, Eva Kleinitz, 44 ans, est actuellement directrice adjointe de l’Opéra de Stuttgart, en Allemagne. Parfaitement francophone et anglophone, l’Allemande, qui a fait des études de musicologie, psychologie développementale et littérature italienne, est diplômée de l’université de la Sarre.

Une « bonne connaissance des réseaux »

Son parcours professionnel passe par le Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles (Belgique), où elle a été directrice de production de 2006 à 2010, après avoir débuté au Festival de Bregenz (de 2003 à 2006). « Son projet repose sur une vision de l’opéra comme force créative et lieu d’émotion des grandes histoires de notre société, indique le communiqué de presse du Ministère de la culture et de la communication, qui précise encore qu’il vise « à faire de l’Opéra national du Rhin une maison de référence et innovante, ancrée dans son territoire et dans le réseau lyrique international, capable d’incarner une forme artistique vivante à laquelle le public doit être convié. »

Eva Kleinitz a été choisie « pour sa jeunesse et sa bonne connaissance des réseaux », confie Alain Fontanel, vice-président de l’Opéra national du Rhin, qui justifie cette préférence face aux poids lourds en lice, comme Jean-Marie Blanchard, l’ancien directeur de l’Opéra de Genève : « Nous avons finalement privilégié une femme qui incarne un renouveau, une professionnelle d’une stature européenne qui nous apparaît capable de tracer de nouvelles voies ». Après Valérie Chevalier-Delacour nommée fin 2013 à Montpellier, Eva Kleinitz, première femme à diriger l’Opéra national du Rhin depuis sa création en 1972, est aussi la seconde à prendre la tête d’un opéra national en France.

Marie-Aude Roux

Source : Le Monde 01/04/2016

Voir aussi :  Actualité France, Rubrique Musique, rubrique Politique culturelle,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>