Maguy Marin. BiT une créa anti Créon

Recherche d’un équilibre sur un sol incliné

Recherche d’un équilibre sur un sol incliné

Montpellier Danse. Bit de Maguy Marin en clôture du festival.

Maguy Marin suit depuis le début des années 80 le mouvement des sans futur pour être pleine et entière dans le présent. C’est l’Antigone française de la danse contemporaine. Celle qui percute les murs comme les graffers, en choisissant ses bombes.

La scénographie de BiT, sa dernière pièce, comporte sept échafaudages. On songe aux rambardes de lancement des skaters et autres pratiquants du deux roues en mode extrême. Plongé dans l’obscurité face à ces tremplins fatidiques, on entre dans une atmosphère inquiétante, proche de l’ambiance des films de Dario Argento où la présence musicale suggère l’existence d’un rite satanique.

Nous prenant au jeu des faux semblant, Maguy Marin instaure un climat noir terrifiant que contredit l’apparition des danseurs exécutant une rassurante farandole très ancrée au sol. Dans la première partie, lorsque les corps se lâchent, c’est pour se rattraper, avec le sentiment justifié que l’union assure. Mais bien vite les danseurs montent et descendent sur les rampes, glissent, apparaissent et disparaissent, changent, se perdent et le lien d’humanité se distend.

Intéressant sur le plan technique BiT n’est pas dénué de sens en référence à l’affrontement, à la continuité et au discontinu. Le trait de colère est précis et la couleur, politiquement non correcte, n’en demeure pas moins active. Chez Maguy, le moyen d’expression reste un moyen de lutte.

JMDH

Source : La Marseillaise 10 07 15

Voir aussi : Rubrique Festival, rubrique Danse, Montpellier Danse, Israel Galvan et Akram KhanBouchra Ouizguen et Christian Rizzo, Va Wölfl a-t-il tiré dans le disjoncteur ?  rubrique Montpellier,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>