UE : Le vote Irlandais deuxième

Pour la deuxième fois en un peu plus d’un an, les Irlandais ont voté, vendredi 2 octobre, à propos du traité de Lisbonne conçu pour faciliter le fonctionnement de l’Union européenne élargie. Le contexte n’est plus le même que le 12 juin 2008 où, à une large majorité (53,4 % contre 46 %), les Irlandais avaient coché la case du non. Ils ont obtenu des « garanties » sur certaines « spécificités celtiques » (fiscalité réduite, interdiction de l’avortement, maintien de la neutralité militaire). La dureté de la récession en Irlande et la montée du chômage ont en grande partie ravivé le besoin de la solidarité européenne. La tradition locale veut que le décompte des voix ne commence pas dès la fermeture des bureaux de vote, à 22 heures, mais seulement le lendemain matin. Les résultats devaient être connus dans l’après-midi de samedi.

 Le Fine Gael, principal parti d’opposition qui défend le oui au côté du gouvernement, s’est félicité des résultats d’un sondage qu’il a fait réaliser à la sortie des urnes dans la soirée de vendredi. Selon ces résultats, publiés dans l’ Irish Times et la radio-télévision nationale RTE samedi, les Irlandais auraient voté à 70 % en faveur du traité dans la capitale, et à 60 % dans le reste du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>