L’Otan responsable des pertes civiles en Libye, selon un parlementaire américain

24/08/11

Un député américain a indiqué mardi que l’Otan doit être tenue pour responsable des pertes civiles en Libye, en accusant l’organisation de la poursuite « illégale » du changement de régime et des bombardements « imprudents » contre les civils.

Dennis Kucinich, un représentant démocrate de l’Etat de l’Ohio (nord), a indiqué dans un communiqué que puisque les rebelles libyens sont déjà entrés dans Tripoli, il est temps de « revoir le rôle curieux de l’Otan et le futur de l’interventionnisme américain ».

« Un règlement par voie de négociation a été délibérément évité pendant des mois, alors que l’Otan, en violation des résolutions 1970 et 1973 du Conseil de sécurité de l’ONU, a illégalement poursuivi le changement de régime », a souligné le représentant.

Selon lui, l’Otan « a bombardé les civils imprudemment au nom de sauver les civils ».

« Si les membres du régime de Kadhafi en sont tenus responsables, les hauts commandants de l’Otan doivent aussi assumer la reponsabilité des pertes civiles résultant des bombardements devant la Cour pénale internationale », a-t-il souligné.

« Sinon nous aurions assisté au triomphe d’un nouveau gangastérisme international. » a-t-il ajouté.

L’Otan a effectué des frappes aériennes contre les forces pro-Kadhafi, ce qui constitue une raison importante pour laquelle les forces de l’opposition ont pu renverser la situation et sont finalement entrées dans la capitale.

Mardi, un avion de l’Otan a bombardé le complexe de Bab al-Azizya, bastion de Mouammar Kadhafi à Tripoli, après que les rebelles eurent commencé à attaquer ce complexe fortifié.

 

L’OTAN n’enverra pas de troupes en Libye post-Kadhafi

23/08/11

L’OTAN n’enverra pas de soldats sur le terrain et ne jouera qu’un rôle de «soutien» à la demande en Libye post-Kadhafi, a affirmé mardi à Bruxelles la porte-parole de l’alliance militaire Oana Lungescu.

« Le rôle de leader dans la période post-Kadhafi en soutien au peuple libyen incombe aux Nations Unies et au Groupe de contact. L’ OTAN jouera un rôle de soutien (…) L’OTAN ne disposera pas de troupes sur le terrain », a déclaré la porte-parole lors d’un point de presse tenu au siège de l’OTAN, ajoutant que tout rôle éventuel de l’OTAN dans le pays d’Afrique du Nord ne se concrétiserait qu’ » à la demande ».

Les ambassadeurs des pays membres de l’OTAN à Bruxelles devraient se réunir mardi après-midi pour discuter du rôle que l’ Alliance Atlantique pourrait jouer après la chute totale du régime de Kadhafi.

L’OTAN doit rester vigilante du fait de la résistance de membres des forces fidèles au colonel Kadhafi, a indiqué la porte- parole.

« Nous ne pouvons pas baisser notre garde (…) Notre mission n’ est pas encore terminée », a-t-elle déclaré.

Dans le même temps, le colonel Roland Lavoie, le porte-parole de la mission de l’OTAN en Libye, a affirmé que la situation à Tripoli demeurait « très dynamique et complexe », ajoutant que l’ alliance poursuivrait ses opérations militaires en Libye.

Il a également indiqué que l’OTAN ne savait pas où se cache le colonel Kadhafi, affirmant néanmoins que « ce n’est pas vraiment important ».

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>