Un souffle pour dire

Alex Selmane le visage charbonné et le souffle fort. Photo dr

Alex Selmane le visage charbonné et le souffle fort. Photo dr

Domaine D’O. «L’art du Théâtre» mis en scène par Julien Bouffier.

Il y a ce texte de Pascal Rambert fils spirituel de Vitez et directeur du théâtre de Gennevilliers qui évoque avec une réaliste beauté l’état d’un art coincé par certaines représentations vivaces, en rupture totale avec ce qui se passe. Et il y a le travail de mise en scène de Julien Bouffier qui s’en saisit, s’en nourrit et le restitue à travers une rencontre forte entre l’acteur Alex Selmane et le chanteur guitariste du groupe Skeleton Band, Alex Jacob.

L’acteur parle à son chien. Un comportement très courant pour dire librement ce qu’on garde pour soi. Il évoque les multiples impostures de son art. Sur scène, et en dehors. Avant, dans le travail avec les metteurs en scène qui se bercent de leur propres illusions. Chacun à sa place, l’acteur exécute, se fourvoie parfois dans des impasses qui ne sont pas les siennes. Après, dans l’autre jeu qu’incarne l’acteur hors de la piste, pour y rester. Car rien n’est plus douloureux que l’oubli pourtant inévitable que l’acteur s’efforce toujours de retarder.

La mise en scène, inventive joue sur la dualité dehors/dedans avec une belle maîtrise de l’espace, toujours renouvelé. Impulsé par un souffle profond le rythme d’Alex Selmane excelle dans les variations. Il est partagé par le chien musicien à la voix rocailleuse et pleine de ressources.

Les constats qui sont faits à propos du théâtre peuvent paraître cruels. Ils sont extensibles à nos vies. Et ne sont en fait, rien d’autre qu’une déclaration d’amour.

JMDH

Source La Marseillaise 05/10/2015

Voir aussi : Rubrique Théâtre,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>