Malek Bensmail : Le regard qui parle

 

Alliénations liées au désordre

Alliénations liées au désordre

Perle rare du documentaire d’auteur Malek Bensmail, rend avec Aliénations un hommage à son père psychiatre à l’origine de l’hôpital psychiatrique de Constantine. Après s’être exilé durant les années de terreur, le réalisateur algérien revient dans son pays en 2004 pour suivre le quotidien des médecins et des malades de l’hôpital de son père.

Le film montre le quotidien de l’établissement en plongeant en profondeur dans la culture du pays, de ses croyances et de ses maux. Avec une grande sobriété, Malek Bensmail, livre des images dont la force du sens embrasse la réalité bouleversée et bouleversante d’une histoire nationale tragique. Tout en affirmant son appartenance de cœur et de sang à son pays, il pénètre dans l’intimité d’une population qui souffre. De l’incompréhension familiale aux conditions de précarité insupportables en passant par la corruption et les traumatismes liés à la violence religieuse et politique, les pathologies disent mieux que tous les sujets d’actualité la crise que traverse l’Algérie. Le travail du personnel médicale en charge de cette souffrance semble infini…

Le titre Aliénations est pluriel. On l’entend comme une certaine incapacité à s’incérer dans la société algérienne. Mais aussi et peut-être surtout dans le sens marxiste du terme. Celui de la dépossession de l’individu et de la perte de maîtrise de ses forces propres au profit de la puissance du pouvoir.

Jean-Marie Dinh

On peut voir le film Aliénations dans la région jusqu’à fin mars et découvrir prochainement au Diagonal  » La Chine est encore loin « , un autre très bon documentaire de Malek Bensmaïl. Rens : 09 54 82 57 60.

Voir aussi : Rubrique Cinéma Grand écran sur l’Algérie, rubrique  Algérie,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>