Histoire de femmes pendant la guerre

le chant des marieesLe film Le chant des mariées conte l’histoire d’une amitié fusionnelle entre deux adolescentes, Myriam et Nour. Nous sommes à Tunis en 1942. Issues de communautés différentes, les deux jeunes filles partagent la même maison. Nour va se marier avec son cousin qui cherche du travail, Myriam l’envie. Mais en novembre l’armée allemande entre dans Tunis.

Après La petite Jérusalem, couronnée par le prix de la semaine de la critique à Cannes, le second long métrage de Karim Albou évoque une période méconnue de l’histoire. L’occupation allemande de la Tunisie, qui a durée six mois. Dès novembre 1940, l’Amiral Estena, résident général de France en Tunisie, édicte le statut applicable aux Juifs. Et les discriminations subies par les Juifs tunisiens diffèrent peu de celles de Vichy. Hormis les vichystes convaincus, les responsables français en Tunisie n’arrivent pas à choisir leur camp.

Le film de Karim Albou, algérienne par ses origines paternelles, ne se veut pas historique. C’est un film de femme intimiste. La guerre entre par l’extérieur, la radio, ce que l’on voit par la fenêtre, le bruit des bombardements… Tandis que la caméra reste proche des corps, de l’innocence, de la sensualité des deux jeunes filles. Mais la guerre s’infiltre dans leur quotidien et brise leur relation comme elle brise leurs rêves. Socialement frustré, le fiancé de Nour se laisse gagner par la propagande antisémite et accepte le travail que lui proposent les nazis. Myriam doit se marier avec un homme qu’elle n’aime pas. L’amitié entre les deux jeunes filles bascule. La force du film est de se mettre en équation avec le déterminisme de l’histoire sans y céder, comme une mise à nu qui conserve son mystère.

Jean-Marie Dinh

Le Chant des mariées, Cinemed, le 31 oct 2008

Voir aussi : rubrique cinéma Tunisie Les Secrets de Raja Ammari,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>