Le président syrien limoge le gouvernement

Le président syrien limoge le gouvernement

 

En raison du mouvement de protestation persistant en Syrie, le président Bachar Al-Assad a limogé le gouvernement. Pour la presse, l’Occident doit soutenir des réformes dans le pays car un changement de régime déstabiliserait toute la région.

Le Monde – France 

Inciter Damas à passer des réformes

Un changement de régime à Damas pourrait ébranler toute la région, redoute le quotidien de centre-gauche Le Monde après la démission du gouvernement syrien, appelant les Etats-Unis et l’Europe à inciter le président Bachar Al-Assad à introduire des réformes : « Américains et Européens sont attentistes. Ils ne savent comment réagir face à la rébellion syrienne. La secrétaire d’Etat, Hillary Clinton, a qualifié M. Al-Assad de ‘réformateur’. Cela reste à prouver. On manifeste plus de compréhension à l’égard de la répression syrienne qu’on en a témoigné aux régimes tunisien et égyptien. La Ligue arabe n’entend aucunement exclure la Syrie de ses rangs, comme elle l’a fait de la Libye. La ligne de conduite doit être claire. M. Al-Assad doit être encouragé à choisir la voie de la ‘réforme’. » (29.03.2011)


Der Standard – Autriche 

Réaliser des visions communes

Les réformes en Syrie doivent avant tout être soutenues par l’UE et la Turquie. C’est ce que demande l’imam viennois Tarafa Baghajati dans une tribune au quotidien de centre-gauche Der Standard : « Une solution pacifique doit venir réformer le système existant jusqu’à ses racines. Il ne faut ni revendications religieuses ni même rigoureusement panarabiques, mais une politique crédible pour tous. C’est pourquoi des modèles comme celui de la Turquie bénéficient d’une certaine sympathie en Syrie. Il est important que l’UE et la Turquie apportent une assistance commune, de manière réfléchie et sans grande ingérence. Cette vision est réaliste et même urgemment nécessaire dans l’intérêt du président. Sa mise en œuvre dépend toutefois entièrement du leadership syrien. Ignorer des revendications justifiées en les taxant de manœuvres hostiles venues de l’étranger ne sera en tout cas plus accepté. » (29.03.2011)


Berlingske – Danemark 

La crainte d’un changement de régime

Un changement de régime en Syrie aurait des répercussions sur la stabilité de la région, ce qui explique pourquoi l’Occident hésite à soutenir la destitution du président syrien Bachar Al-Assad, estime le quotidien conservateur Berlingske : « La Syrie recèle un bien plus grand danger pour le Proche-Orient que Mouammar Kadhafi, personnage dont tout le monde s’entend à dire qu’il est brutal mais vulnérable, car aucun pays voisin ne le prend au sérieux. Ce n’est pas le cas pour Al-Assad. Il dirige non seulement l’organisation extrémiste du Hezbollah au Liban, mais aussi le mouvement radical du Hamas à Gaza ainsi qu’un cercle de Palestiniens radicaux. … A cela s’ajoute le fait qu’une chute d’Al-Assad pourrait générer une série de conflits semblables à ceux que l’Irak voisin a dû subir. Ce n’est pas ce que souhaitent les Etats-Unis. Il ne faut donc pas s’attendre à ce que les Etats-Unis ou l’UE apportent leur aide pour destituer Al-Assad. » (30.03.2011)


La Repubblica – Italie 

La longue tradition des mouvements populaires

Ce soulèvement s’explique par la longue tradition des mouvements populaires en Syrie, soutenus aujourd’hui par les réseaux sociaux, estime le quotidien de centre-gauche La Repubblica : « Le Baas [parti au pouvoir] connait bien l’efficacité des mouvements de contestation pour les avoir exploités dans les années 1950. C’est ce qui a entraîné la chute d’un gouvernement après l’autre pour aboutir à la monopolisation du pouvoir et à l’alliance avec l’Egypte en 1958. Pour l’opposition, cette date marque la fin du pluralisme démocratique syrien. … Mais pour comprendre combien l’emprise du Baas sur la société syrienne est ténue aujourd’hui, il suffit de regarder la foule des manifestants. … Sur l’autre place, celle des blogueurs contaminés par les révolutions arabes, s’ouvre tout un univers virtuel. » (30.03.2011)

Voir aussi : Rubrique Syrie rubrique Moyen Orient,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>