La Banque de Chine resserre ses taux hypothécaires

hong-kong-immobillier

Chine immobilier : la forme olympique

La Banque de Chine a décidé de réduire les avantages dont bénéficiaient les particuliers qui demandaient un crédit hypothécaire, indique-t-on, mercredi, de source de la filiale de Shanghai de cette banque. La même source indique que la filiale de Shanghai a déjà reçu, du siège de Beijing, la consigne de réduire à 15%, contre 30% précédemment, la bonification d’intérêt dont bénéficiaient les acheteurs de leur premier logement. Cette décision, entrée en vigueur depuis février, semble être une réponse aux précautions demandées la semaine dernière aux émetteurs de crédit par le régulateur bancaire du pays. Ce dernier a recommandé qu’en 2010, les banques maintiennent l’augmentation de leur offre de crédits dans des limites raisonnables et évitent de prendre des risques financiers. L’année dernière, en effet, les nouveaux crédits ont atteint un record de 9 590 milliards de yuans, presque le double de ceux de 2008.

Parmi ces nouveaux crédits, les prêts hypothécaires consentis aux particuliers ont représenté 1 400 milliards de yuans et ceux accordés aux promoteurs 576,4 milliards de yuans. En 2009, le secteur de l’immobilier a connu un boom historique. Les ventes immobilières ont bondi de 75% à 4 400 milliards de yuans. Selon les données publiées par le Bureau d’Etat des statistiques, les prix des logements ont enregistré la hausse la plus importante en 15 ans à 4 695 yuans par mètre carré, en augmentation de 24% en base annuelle. Depuis décembre 2009, le gouvernement chinois a pris une série de mesures pour refroidir le marché de l’immobilier. Ces mesures comprennent la taxation du produit de la revente de logements si celle-ci intervient moins de cinq ans après la date d’achat et l’obligation pour les particuliers achetant un ou plusieurs logements supplémentaires de verser immédiatement 40% du prix d’achat.

Xinhua

Voir aussi : rubrique finance, La réévaluation du yuan en question, Si Pékin cessait d’acheter la dette américaine,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>