La réforme de la dépendance « est reportée », explique Bachelot

Roselyne Bachelot, ministre des solidarités et de la cohésion sociale, souligne que la réforme sur le financement de la dépendance « n’est pas annulée, elle est reportée », dans une interview publiée par Libération.

« Cette réforme viendra », a insisté la ministre, en expliquant que « la crise financière mondiale que nous rencontrons nous empêche, pour le moment, de mettre en œuvre un financement massif pour les années à venir ».

Mme Bachelot indique « qu’un nouveau point sera fait début 2012″, mais que d’ici là, « la politique en direction des personnes âgées ne s’arrête pas. Nous restons mobilisés, l’Etat continue à agir », affirme-t-elle dans cet entretien.

« Chaque année, nous créons 7 500 places supplémentaires dans les maisons de retraite. Et cet effort va augmenter en 2012″, promet-elle.

Cependant, interrogée sur le besoin immédiat d’un milliard d’euros pour les départements chargés de la dépendance, la ministre répond qu’ »il faut adapter nos dispositifs » et qu’il est possible de fournir « davantage d’information » ainsi que « des structures de répit, mais aussi des structures de jour » aux familles qui les réclament.

Selon un sondage CSA pour l’assureur Axa publié vendredi, les trois quarts des Français pensent que c’est à l’Etat d’assumer le coût de la prise en charge des personnes dépendantes.

A la question « selon vous, qui devrait assumer le coût de la prise en charge des personnes dépendantes ? » (plusieurs réponses possibles), 75 % des sondés citent l’Etat, 50 % les assureurs, 44 % les personnes dépendantes elles-mêmes, 34 % l’Etat et les assureurs, 32 % l’Etat et les personnes dépendantes, 24 % les assureurs et les personnes dépendantes.

Par ailleurs, 80 % des personnes interrogées disent connaître actuellement ou avoir connu un cas de dépendance dans leur famille ou entourage. Parmi elles, 64 % ont joué un rôle d’aidant auprès de cette personne. Sondage réalisé par téléphone du 18 au 23 avril sur un échantillon de 1 210 personnes de 25 ans et plus (méthode des quotas).

Voir aussi : Rubrique Société, Dépendance: les nouveaux gisement de l’or gris, rubrique Santé,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>