Les soucis de Jean-Pierre Le Pavec

Quel vent souffle sur le monde de la musique qui n’a pourtant pas la réputation d’être révolutionnaire ? lepavec_jeanpierre

Après le combat de tranchée des personnels de l’Orchestre et de l’Opéra de Montpellier contre la gestion de son directeur, il semble que le feu couve dans la maison ronde où une partie du personnel de Radio France s’agace des pratiques du directeur de la musique Jean-Pierre Le Pavec.

Nommé après la démission, de Marc-Olivier Dupin en 2011 qui évoquait déjà « la complexité et la lourdeur du fonctionnement de la machine institutionnelle » Jean-Pierre Le Pavec, doit faire face à une partie des salariés. Le syndicat Sud de Radio France s’interroge sur sa gestion particulière qui pourrait révéler des « entorses déontologiques sévères ».

C’est le concert de l’ONF et du Choeur de Radio France du 14 juillet qui se tiendra au Champs de Mars qui a mis le feu au poudre. D’ordinaire, pour les représentations de l’ONF, c’est la maison mère Radio France qui recrute et gère les chanteurs lyriques. Mais pour le concert de cette année, Jean-Pierre Le Pavec a confié cette mission au prestataire Céleste productions. Une société qu’il a créée et qui est aujourd’hui dirigée par sa femme. L’info révélée par le Canard enchaîné porte le doute.

Jean-Pierre Le Pavec est aussi le successeur de René Koering à la direction du Festival de Radio France de Montpellier L.R. Le Président de Région déclarait il y a peu lui accorder une confiance totale pour «gérer la feuille de route». Reste à espérer que la route soit bien droite.

Jean-Marie Dinh

Source  L’Hérault  du jour, 17/06/13

Voir aussi : Rubrique Politique culturelle, rubrique Musique, rubrique Festival, Festival de Radio France,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>