Quand le neuvième art incite à la responsabilité politique

BD. Le dernier socialiste le nouvel album de Jim est un travelling réaliste sur le militantisme à bout de souffle.

dernier_socialiste_jim_bd_vent_ouest

Un état bien senti de la dérive

Jim n’a pas décroché le Prix France Info de la bande dessinée d’actualité mais il aurait pu. Il a été attribué cette année à «  L’affaire des affaires  » (Dargaud) de Denis Robert, Yan Lindingre et Laurent Astier qui reviennent sur les rouages de «  L’affaire Clearstream  ». Avec 70 albums à son actif et 1,3 millions d’exemplaires vendus, Jim s’est distingué par le regard plein d’humour qu’il porte sur la société. Le dessinateur scénariste qui travaille aussi pour le dessin animé et la télévision, vient de publier Le dernier socialiste (Vent d’Ouest). Album clin d’œil et état des lieux bien senti de la dérive qui règne dans la conscience politique française.

Jean, le personnage principal, ne se retrouve pas dans la paresse politique, l’égoïsme social et le racisme ordinaire qu’il observe autour de lui. Aussi accepte-t-il avec enthousiasme la proposition de reportage pour une web TV que lui propose un vieil ami. Caméra au poing, il part à la rencontre des militants politiques de tout bord. A droite et au centre, les joutes d’idées affluent mais son enquête piétine sérieux lorsqu’il s’agit de trouver des (vrais) militants socialistes, du moins comme il se les imagine.

A travers les 48 planches de dessin que regroupe l’ouvrage, Jim croque allègrement les manies et manières du mondillo des sympathisants politiques. Sans tomber dans la caricature, il en offre un regard drôle et dévastateur. Epique même, si l’on veut bien considérer un instant la recherche du socialiste du XXIe comme une grande quête des temps modernes… Cette BD s’avère riche d’enseignements sur la santé politique du pays, dommage que la palette politique ne soit pas un peu plus étendue et décentralisée. On attend avec impatience que Jim se penche sur les baronnies des provinces françaises !

Jean-Marie Dinh

 Le dernier socialiste, Vent d’Ouest, collection humour 9,4 euros.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>