Nouveau regard sur une œuvre visionnaire

Tunnel du Malpas. Photo Philippe Fourcadier.

Tunnel du Malpas. Photo Philippe Fourcadier.

Un livre qui sera suivi d’expositions, un regard, celui de Philippe Fourcadier et une plume celle de Jean-Claude Feuillarade se lancent sur les traces de Pierre-Paul Riquet. « Un personnage intéressant. Contemporain du roi Soleil, Riquet est un visionnaire qui a su désobéir à Colbert et finalement démontrer que son idée était la bonne  » explique Philippe Fourcadier. Né à Béziers en 1609, Pierre Paul Riquet voulait relier l’Atlantique à la Méditerranée. Il y parvient en trouvant dans la Montagne noire la solution au problème d’approvisionnement en eau du canal. Appliquant les théories d’Adam et Craponne, il positionne le point culminant du canal, à 48 mètres au-dessus du niveau de la Garonne.

Le photographe partage cette aventure sensible avec un ami sétois. A travers ses commentaires, l’expert maritime Jean-Claude Feuillarade répond au regard et ouvre l’espace temps :  » J’entends les bavardages des lavoirs, ceux de Montgiscard sont mêlés du rire lumineux des femmes. L’odeur des linges lavés sous les coups de battoirs transperce l’été d’une fraîcheur surprenante. « 

L’association s’avère féconde,  » Jean-Claude a un rapport à l’eau extraordinaire. Nous nous sommes répondus naturellement au fil du projet « , confie Philippe Fourcadier. A d’autres moments, l’auteur pénètre de manière imaginaire la mémoire que Riquet voulait emporter en ne laissant derrière lui que l’œuvre achevée.

Les images sont le fruit de vagabondages de part et d’autre du canal du Midi. Les prises de vue sont en noir et blanc, mais les photos donnent aux paysages familiers une couleur poétique. Les sujets s’alignent suivant les circonstances. Si ce n’est la volonté quasi spectrale de Riquet, aucun personnage ne vient troubler le cours de cette réflexion sur la force de l’eau, de la nature et de la pierre. Philippe Fourcadier explore les ressources esthétiques de la lumière.

Une balade agréable au bord du Canal du Midi qui fixe les instants lorsqu’on prend le temps d’observer et nous parle de l’histoire à travers le ciel, la pierre et l’eau.

Jean-Marie Dinh

 

 Sur les traces de Pierre-Paul Riquet, 18 euros, info@edition-flam.com

Voir aussi : Rubrique Livre, rubrique Art, rubrique Photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>