L’univers humoristique d’un trio presque normal

A l’image inversée de la courbe de popularité des deux derniers présidents français, rien ne semble arrêter l’impertinence du duo Renaud Dély (scénario) et Aurel (dessin) qui affinent leur com- plémentarité dans : Hollande et ses 2 femmes*. Journaliste politique de référence, le premier a eu le loisir d’observer l’importance de la vie semi-privé des responsables politiques dans une démocratie d’opinion. Connu à Montpellier comme un justicier humaniste, le second est toujours prompt à dégainer son crayon pour dénoncer la trahison du contrat démocratique. Les deux complices complètent le portrait de C’est dur d’être à gauche qui retraçait l’accession au pouvoir de l’ex-maire de Tulle. Cette fois l’enquête documentée met en perspective la vie sentimentale de François Hollande. A commencer par la relation fondatrice que le petit François entretenait avec sa mère. « Elle le choyait, il l’adorait le gentil petit Fanfan, qui ne s’entendait pas avec son père, aimait sa mômam par-dessus tout... »

Un peu plus tard au sein de la fameuse promotion Voltaire de l’ENA, François flashe sur Ségolène surnommée « miss Glaçon » par ses copains de promo, Michel Sapin, Jean-Pierre Jouyet, de Villepin… En 1981 le couple François Ségolène entre à l’Elysée en tant que conseillés. Ils sont élus députés aux législatives de 1988. Hollande qui soigne ses relations avec la presse, fait la connaissance de Valérie Massoneau (Trierweiler), jeune journaliste à Paris-Match. L’album restitue les moments clés et des anecdotes révélatrices sur la relation entre Ségolène et celle qui s’impose comme sa rivale.

En 1992, tandis que Ségolène, ministre de l’Environnement, met en scène la naissance de son quatrième enfant Flora, en posant pour Match, Valérie refuse de réaliser l’entretien. En 2005, la complicité entre François et Valérie s’est transformée en passion, les choses se gâtent et le comportement de François n’arrange rien. Tous les faits sont réels, ce qui les rend drôles c’est la mise en scène. Merci aux auteurs de nous faire remettre en poche nos mouchoirs. Tweet… !

Jean-Marie Dinh

Hollande et ses deux femmes, Editions Clénat, 15,5 euros

Source : L’Hérault du Jour 28/04/13

Voir aussi : Rubrique Livre,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>