OFRWR-EUROPE-KOSOVO-ORGANES-20101214

Le Premier ministre du Kosovo Hashim Thaçi (photo) a agi comme le « parrain » de réseaux criminels responsables d’un trafic d’organes de prisonniers serbes et albanais avant et après l’intervention de l’Otan en 1999, selon un rapport rédigé par le sénateur suisse libéral Dick Marty pour la commission des affaires juridiques et des droits de l’homme de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. (Reuters/Hazir Reka)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.