OFRTP-FRANCE-NIGER-OTAGES-20100920

Selon un porte-parole d’Areva, un ensemble de défaillances dans le dispositif de sécurité ainsi que des « complicités » ont pu favoriser l’enlèvement de salariés du groupe nucléaire au Niger la semaine dernière. /Photo d’archives/REUTERS/Charles Platiau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *