Lucien Clergue. L’enfant d’Arles ami des artistes

ob_9952c0_ob-58972f-4-jpgLivre. Lucien Clergue dans la collection Photo Poche chez Actes sud.

Cet été, deux expositions invitaient à redécouvrir l’œuvre du photographe arlésien Lucien Clergue, auteur des célèbres nus féminins voluptueusement nés des plages camarguaises. On le retrouve dans la collection Photo poche d’Actes Sud.

Lucien Clergue, disparu au mois de novembre 2014, incarne une forme de passion absolue pour la photographie. Il a dédié sa vie entière à cet art, qu’il a contribué à imposer et à faire rayonner internationalement dans des proportions inégalées. Élu membre de l’Académie des beaux-arts en 2006, il est le premier photographe à connaître les honneurs de la coupole de l’Institut de France.

Lucien Clergue a permis à la photographie d’entrer dans les musées français, de s’épanouir au sein des Rencontres internationales de la photographie d’Arles, d’être enseignée dans les universités françaises. Il a reçu de nombreuses distinctions et ses photographies enrichissent les fonds de collections prestigieuses.

FERNANDO_BOTAN_CASTILLO_MORT_TORO_BRAVE

Auteur de soixante-quinze livres et d’une vingtaine de films courts et moyens métrages, le créateur des Rencontres internationales de la photographie d’Arles n’a jamais cessé de photographier malgré son rôle assumé d’ambassadeur de la photographie. Depuis la publication de son premier livre, Corps Mémorable, en 1958, soutenu par Picasso et Cocteau, plusieurs centaines d’expositions à travers le monde ont montré ses clichés. Ses thèmes de prédilection – le nu, la corrida, le paysage (camarguais, les déserts américains) – tendent à glorifier la vie. Son oeuvre plastique ponctuée de multiples recherches qui conjuguent une forme d’exaltation de la vie (le corps féminin, la danse, l’instant onirique)  à une problématique plus grave où la mort, réelle ou symbolique, hante l’objectif et le cadre.

On retrouve dans cet ouvrage soigneusement imprimé les grands thèmes d’inspiration de l’artiste. A découvrir avant de se confronter à son oeuvre au Grand Palais qui consacre actuellement une exposition aux premiers albums de Lucien Clergue | jusqu’au 15 février 2016.

Lucien Clergue Photo Poche chez Actes Sud 13 euros.

Source : La Marseillaise 23/12/2015

Voir aussi : Rubrique Livres, rubrique Photo, rubrique Exposition,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>