La nouvelle stratégie américaine en Afghanistan a un impact considérable sur le Pakistan

Les experts pakistanais ont indiqué mercredi à Islamabad que la nouvelle stratégie américaine en Afghanistan, dans laquelle le président américain Barack Obama a annoncé l’envoi de 30.000 renforts et un calendrier de retrait, a de sérieuses implications sur le Pakistan.

L’expert des questions sécuritaires Humayun Qazi a confié à Xinhua qu’avec l’augmentation de l’effectif militaire en Afghanistan, les combattants talibans, pour avoir du repit, franchiront les frontières incontrôlables et poreuses afghanes vers les zones tribales pakistanaises où ils bénéficient des repaires depuis des années.

« Ceci pourrait conduire à une poursuite acharnée des Américains dans le territoire pakistanais créant des difficultés dans notre relations complexes avec l’Amérique », a indiqué Qazi, ajoutant que « les Etats-Unis augmenteront la pression sur le Pakistan pour qu’il fasse plus ». Il a déclaré que le Pakistan a déployé plus de 100.000 troupes dans les opérations de contre-insurrection à Swat et au Sud- Waziristan dans le nord-ouest et qu’il ne sera, par conséquent, pas capable d’accomplir cette mission.

Qazi, par ailleurs ancien ambassadeur de Pakistan en Afghanistan, a indiqué que les talibans pakistanais qui ont des liens avec ceux afghans augmenteront la pression sur le gouvernement et le public en envoyant plus de kamikazes et en faisant des attentats suicides sur le personnel de l’armée et de la police pakistanaises.

Avec un soutien international et national de moins en moins important, Qazi a estimé que l’administration Obama est sous pression pour contenir immédiatement l’insurrection et proposer une stratégie de retrait des troupes. Tout aussi significatif est le fait qu’Obama a l’obligation de tenir sa promesse électorale qui était de mettre un terme à la guerre en Afghanistan, a-t-il déclaré. L’ancien ambassadeur a affirmé que la politique annoncée est un renforcement des effectifs de l’armée, un mouvement politique et un partenariat durable avec le Pakistan allant au-delà de la fin de l’insurrection en Afghanistan.

En Afghanistan, selon lui, cela sous-entend des campagnes militaires plus agressives pour éliminer Al-Qaïda et désarmer les talibans. Cela impliquerait aussi une escalade considérable dans la guerre puisque l’armée doit produire des résultats dans 18 mois avant le début du retrait, ce qui conduit à la mort et à la destruction en raison des dégâts collatéraux.

Qazi a indiqué que l’objectif des Etats-Unis est passé de la contre-insurrection au contre-terrorisme. Qazi a également noté que la nouvelle stratégie d’Obama n’ouvre pas la porte à un « espace politique » conduisant finalement à la négociation avec les talibans, ce qu’il considère comme une étape cruciale pour briser la volonté politique des talibans.

Un expert de la défense a approuvé l’hypothèse de Qazi selon laquelle le nouveau plan a un impact important sur le Pakistan mais s’est dit ne pas être d’accord que l’accroissement des effectifs militaires en Afghanistan conduirait les militants vers le Pakistan. « Je ne crois pas. Je pense que cette mesure donnera juste 30. 000 autres cibles aux militants afghans, talibans et à ceux d’Al- Qaïda, » a confié à Xinhua Makhdoom Babar.

Babar, rédacteur en chef du journal pakistanais Daily Mail, a indiqué que l’envoi des renforts n’est pas une solution à la paix en Afghanistan. Il a déclaré que les Etats-Unis devraient proposer davantage de plans diplomatiques et économiques pour aborder le problème afghan. Il a estimé qu’ils devraient créer la stabilité en Afghanistan en y investissant, en créant des opportunités d’emploi pour la population afghane qui est avec les talibans à cause du chômage et de la pauvreté.

« D’abord tous les Américains devraient essayer d’améliorer leur image en Afghanistan pour montrer qu’ils ne sont pas de conquérants, qu’ils ne sont pas d’invahisseurs, qu’ils veulent juste la paix, qu’ils veulent que cette partie du monde ne soit plus une pépinière pour le terrorisme et le militantisme », a-t-il déclaré.

Xinhua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>