Les Chypriotes déçus par leurs partis

Lors des élections municipales qui se sont déroulées à Chypre, le parti conservateur Rassemblement démocrate (DISY), qui représente l’opposition au Parlement, l’a emporté. La participation a été néanmoins nettement inférieure à celle des précédentes élections municipales. Les politiques et les partis doivent écouter le message de ceux qui ont tourné le dos aux urnes, écrit le quotidien conservateur Simerini : « L’abstention montre qu’il y a dans le système un problème généré par les partis eux-mêmes. Ceux-ci ne sont pas en mesure d’assumer leur rôle, à savoir être proche du citoyen, écouter ses problèmes et proposer des solutions fiables. … Les partis semblent ne pas se soucier de l’abstention. Car s’ils s’en inquiétaient, ils auraient déjà tenté depuis longtemps de s’améliorer. … Comme rien de tel ne s’est produit, soit ils ne comprennent pas ce qui se passe, soit cela leur est égal. Cela ne veut pas dire néanmoins que c’est une bonne chose pour notre système politique et surtout pour notre démocratie. Celle-ci est victime du manque de crédibilité des partis. »

Giannos Charalampidis

Voir aussi : Rubrique Chypre, rubrique UE,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>