Hu Jintao appelle les partis non-communistes à contribuer au développement culturel

Le secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), Hu Jintao, a appelé les partis non-communistes et les personnalités influentes à contribuer davantage au développement de la culture chinoise et à l’édification du « soft power » du pays.

Il s’est ainsi exprimé lors d’un récent séminaire destiné à solliciter les opinions des partis non-communistes sur la décision du Comité central du PCC d’approfondir la réforme du système culturel et de promouvoir le développement culturel. Selon un communiqué officiel , Hu Jintao a souhaité, lors du séminaire, que la sagesse et la force des travailleurs culturels issus des partis non-communistes puissent être mobilisées pour faire de la Chine une nation puissante en termes d’influence culturelle.

Les partis non-communistes et les personnalités influentes sont appelés à suivre la tendance du développement de la culture avancée socialiste et à inciter leurs membres à approfondir leur recherches sur la réforme et le développement culturels et à soumettre davantage de suggestions.

Une ligne directrice du développement culturel pour promouvoir son soft power

Les dirigeants du Parti communiste chinois (PCC) ont adopté mardi une orientation qui vise à promouvoir le soft power de la Chine et à maintenir sa « sécurité culturelle ».

Le 17e Comité central du PCC a clôturé  sa sixième session plénière et a approuvé la décision d’approfondir la réforme du système culturel et de promouvoir le développement de l’industrie de la culture. Le pays s’efforcera de consolider le sentiment d’identité et la confiance des citoyens chinois en leur culture, indique un communiqué publié à l’issue de la session.

La culture est devenue une part importante de la compétitivité générale du pays dans le monde d’aujourd’hui, selon le communiqué. La Chine fait face à la difficile tâche de protéger sa « sécurité culturelle » et prend conscience de l’urgence de renforcer son soft power et l’influence internationale de sa propre culture, souligne le communiqué.

Le président Hu Jintao considère  la culture comme une forme majeure de soutien à l’unité nationale.  Cette source de créativité qui irrigue l’industrie culturelle de la Chine jouera un rôle crucial dans le développement économique et social du pays. Le pays doit non seulement offrir à sa population une vie matérielle aisée, mais aussi une vie culturelle saine et riche, ajoute le communiqué.

Davantage de ressources seront consacrées à améliorer les services culturels publics et à accélérer la réforme de l’industrie culturelle, révèle le communiqué. De grands efforts seront déployés pour améliorer les infrastructures et les services afin que de plus en plus de gens ordinaires puissent jouir de services culturels gratuits ou plus abordables.

Le développement du secteur culturel sera incorporé dans le développement de l’économie et de la société et sera considéré comme un important indicateur pour évaluer les performances des gouvernements et des officiels, conclut le communiqué.

Xinhua

Voir aussi : Rubrique Asie, rubrique Chine, On Line Les programmes télévisés éducatifs chinois entrent sur le marché américain,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>