Europe en bref

Lancé à Madrid le 15 mai, un mouvement de protestation sociale surprend un pays en pleine campagne électorale. Le ras-le bol après trois ans de crise est bien réel. Et c’est en ligne, comme lors des révolutions tunisienne et égyptienne, que les jeunes Espagnols ont commencé à se rassembler. Le mouvement du « 15 M » (parce qu’il a démarré le 15 mai) prend le pays de court alors que se tiennent le 22 mai les élections municipales et régionales… La suite sur Rue 89

Schengen menacé par l’esprit de clocher

Schengen menacé par l'esprit de clocher
 

La lâcheté des pro-européens

Malgré le traité de Schengen, le Danemark effectue à nouveau des contrôles aux frontières avec l’Allemagne et la Suède. Il existe pourtant au Danemark beaucoup de partisans de l’idée européenne mais ils sont trop lâches, estime le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung : « Le Parti populaire a montré combien il était facile de détourner les valeurs européennes comme la libre circulation pour des magouilles de politique interne. Le gouvernement libéral-conservateur s’est empressé de concéder aux populistes une victoire de communication au détriment de l’Europe – afin de s’acheter leur clémence en vue d’une réforme des retraites. L’opposition ne s’est pas non plus opposée à ces contrôles – probablement pour éviter un débat désagréable. La plupart des partis danois sont pourtant pro-européens et ne songeraient jamais à remettre vraiment en cause la liberté de circulation. Mais ils ne veulent pas non plus défendre cet acquis. Le problème de l’UE, ce ne sont pas ses opposants comme le Parti populaire. Le problème, c’est la lâcheté de ses partisans. » (12.05.2011) Süddeutsche Zeitung – Allemagne

 

Apprendre de la Chine et de l’Inde

Le nouveau chef du FMI devrait être indien ou chinois afin que les Européens apprennent encore quelque chose, estime le quotidien de centre-gauche The Guardian : « Jusqu’à la fin du XIXe siècle, c’est-à-dire la plus longue période de l’histoire, la Chine et l’Inde étaient de loin des puissances économiques bien plus importantes que n’importe quel pays d’Europe occidentale ou que les Etats-Unis. Leur croissance rapide ces dernières décennies montre seulement que l’économie mondiale retrouve son ordre habituel. La composition du FMI, les droits de vote et la direction devraient le refléter. Vu la croissance impressionnante des économies chinoise et indienne, nous ferions bien d’apprendre d’un nouveau chef du FMI indien ou chinois. » (17.05.2011) The Guardian – Royaume-Uni

 

Allemagne : Les contrôles favorisent le lobby nucléaire

D’après le rapport de la Commission allemande sur la sécurité nucléaire (RSK), aucune des 17 centrales nucléaires du pays ne satisfait aux exigences maximales. Le quotidien de gauche tageszeitung estime que ce rapport servira en premier lieu le lobby du nucléaire : « Les auteurs admettent eux-mêmes que le temps a manqué et que les données étaient insuffisantes pour analyser en détail quelle centrale comporte des risques, et dans quelle mesure. Ce qui ressort du rapport est tout aussi vague – rien de nouveau. On savait déjà depuis longtemps que la plupart des centrales nucléaires allemandes sont peu ou pas du tout préparées à surmonter des crashs aériens. Sur ce point, Fukushima n’a rien changé du tout. … Malgré tous les défauts, la RSK reconnaît aux centrales nucléaires du pays une ‘grande solidité’. Faut-il donc sortir du nucléaire aussi vite ? Le lobby du nucléaire risque d’exploiter à son avantage ce rapport bâclé. » (18.05.2011) die tageszeitung – Allemagne

Voir aussi : Rubrique Revue de presse, International, Manif de la jeunesse à Madrid, FMI, rubrique UE, Dangereux  plan d’austérité  grec,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>