Garcia Berlanga maître de la comédie noire

Verdugo-ph047

Hommage. Drôle et savoureux Luis Garcia Berlanga.

Dans le cadre de l’hommage qui lui est rendu cette année, on redécouvre avec plaisir l’oeuvre de Garcia Berlanga. Disparu en 2010, le réalisateur espagnol est à l’origine de ce que l’on a « baptisé » la comédie noire.

Son premier film Bienvenue M. Marshall voit le jour en 1952. Le récit narre l’histoire  des illusions puis des désillusions d’un petit village d’Espagne à propos de l’aide américaine tant attendue après-guerre. Avec un sens de la narration très humain, Berlanga manie le sens de la dérision comme un orfèvre.

Pour échapper à la censure franquiste le réalisateur a développé un style aux effets incisifs. Le traitement comique force volontiers le trait mais n’omet jamais le point de vue politique comme la collaboration contre nature entre Franco et les Américains durant la guerre froide. Sa plaidoirie contre la peine de mort dans le Bourreau et la dénonciation des petites lâchetés humaines, lui vaudront dix ans d’interdiction de tournage.

Une oeuvre drôle et toujours d’actualité.

JMDH

Placideau, vendredi 31 octobre à 19h Opéra Berlioz. Le bourreau, sam 1er nov à 14h, Opéra Berlioz.

Source L’Hérault du Jour 30/10/2014

Voir aussi : Rubrique Cinéma, rubrique Montpellier,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>